MADAME SANS GENE – SALON DE COIFFURE

Salon de coiffure Madame Sans gêne

Certaines ont pu le voir sur Instagram, vendredi 8 septembre je suis allée couper mes cheveux et faire une coloration végétale au salon de coiffure Madame sans gêne de Toulouse. Me voici donc désormais avec une crinière de feu, 2 centimètres de longueurs abîmées en moins et un joli dégradé discret! Il y avait presque trois ans que je n’étais pas allée chez le coiffeur, toujours déçue par l’expérience des ciseaux de coiffeur qui n’ont pas la même manière de mesurer les centimètres que leurs clientèles et leur fâcheuse tendance à nous faire LA coupe qui ne nous ira jamais une fois le brushing défait au prochain shampoing. Surtout qu’il y a trois ans je n’étais pas encore convertie au naturel, ainsi je bousillais mes cheveux à coups d’appareils chauffants en tout genre et de colorations et décolorations, en quête d’un cheveu long qui ne pourrait jamais l’être vu qu’il serait toujours abîmé. Et le cercle vicieux continuait ainsi en allant retirer le peu de centimètres de longueurs que j’avais chez le coiffeur et en sortant avec une coupe de merde et des cheveux toujours abîmés. Bref!

J’avais un peu une appréhension donc de retourner chez le coiffeur mais j’avais aussi beaucoup envie de tenter l’expérience de ce salon de coiffure aux produits naturels et bio et aux valeurs humanistes et féministes revendiquées! Pour prendre rendez-vous alors que c’est une première coloration il est conseillé sur le site de se rendre sur place, ce qui est logique. La coiffeuse qui m’a reçue, Agathe, a su très vite me renseigner sur ce qui était possible ou non de faire avec ma base et leurs colorations végétales, ce que j’ai trouvé très honnête puisque je suis arrivée avec la photo d’une couleur à laquelle je souhaitais me rapprocher et qu’elle m’a d’emblée expliqué que leur henné pur ne me le permettrait pas après un rendez-vous. Que si je le souhaitais il me fallait trouver un henné modifié mais que ce n’était pas la politique de la maison puisqu’il y aurait sûrement des sels métalliques dedans qui peuvent abîmer le cheveu.  Elle m’a aussi posé pas mal de questions sur mes habitudes et sur ce que je faisais pour entretenir mes cheveux afin de ne pas prendre de risque.

Mes cheveux avant d’aller chez le coiffeur

4 jours plus tard je me suis rendu au salon de coiffure avec une prise en charge prévue de 15h30 à 18h (oui il faut avoir le temps ^^). Le salon Madame Sans Gêne porte divinement bien son nom car l’ambiance est très agréable et les coiffeuses mettent très à l’aise. Sachant que le vendredi les 4 coiffeuses sont présentes en même temps, c’était quatre fois plus agréable! Agathe, la coiffeuse qui s’est occupée de mes cheveux m’a donc appliqué sur cheveux secs du henné du Rajasthan que l’on a laissé poser 1 heure sous un appareil chauffant à vapeur. Durant l’application nous avons beaucoup échangé sur des astuces, des recettes pour prendre soin des cheveux et les faire pousser rapidement et sainement, c’était franchement agréable de pouvoir échanger réellement sans se trouver face à quelqu’un qui pense tout savoir parce que c’est sa profession. C’était donc un moment très humain et ouvert.

Shampoing doux à la lavande, soin naturel à la rose avec siège massant et d’agréables conversations plus tard nous sommes passées à la coupe de cheveux. Agathe est une coiffeuse très à l’écoute, qui ne coupe pas les cheveux selon ses envies mais pour répondre à la demande de sa cliente. J’ai senti que je n’avais pas besoin de préciser ce qu’était deux vrais centimètres avec une règle pour preuve ni ce qu’était un dégradé léger. Elle a passé du temps et s’est vraiment appliquée pour faire cette coupe. Même si je n’ai pas l’habitude des brushing elle m’a conseillé un séchage chauffant le plus naturel avec l’application de gel d’aloe vera au préalable qui m’a permis de définir mes ondulations naturelles, sans séchage complet.

La gérante du salon et Agathe m’ont donné leur avis super positif sur le résultat, sans que je ne doute une fois de leur honnêteté comme ça m’est souvent arrivée chez d’autres coiffeurs qui n’ont pas franchement l’air convaincu en te disant que la coupe est réussie! Je suis sortie carrément emballée par ma coupe et ma couleur, en mode je prends 1kg de confiance et un centimètre de redressement de la colonne vertébrale en marchant dans la rue. Les recommandations étaient simples : pas de shampoing pendant 48 heures, ce à quoi j’ai ajouté en ayant l’habitude des colorations végétales, de n’y appliquer aucun autre soin type leave-in ou autre pouvant altérer la prise de la coloration.

Résultat de la coloration

Les tous petits points négatifs que j’ai trouvé sont les suivants : même si le résultat était franchement top je ne recommencerai pas l’expérience du brushing car je sais à quel point la chaleur est mauvaise pour les longueurs des cheveux, surtout suite à l’application d’une coloration. Les écailles ont besoin de rester scellées et non de se réouvrir avec la chaleur au risque que la coloration prenne moins bien. Je ne trouve pas nécessaire non plus l’application du gel d’aloe vera après une coloration végétale et qui peut altérer la prise de la couleur. Mais tout ça n’est que de petits détails qui sont logiques en allant chez le coiffeur, je crois que je suis juste beaucoup prise dans mes habitudes. Le gros point négatif a pour moi été le démêlage dont je souhaitais parler à la coiffeuse mais je que j’ai complètement oublié de faire une fois subjugué par ma nouvelle couleur de cheveux (oui je me la pète là :p). Mes cheveux ont été démêlés à coups de peigne sur cheveux mouillés, et j’ai bien senti et entendu que j’avais pas mal de nœuds. Non loin de dire que j’ai eu mal car Agathe est très précautionneuse mais le fait de brosser des cheveux mouillés les casse vraiment bien plus que sur cheveux secs.

Niveau prix j’ai trouvé ça assez cohérent compte tenu de la qualité du service et des produits mais ça reste un coup : 109€ pour une coupe et une coloration sur cheveux longs, sachant que j’ai eu 10€ supplémentaire inclus dans les 109€ pour l’ajout de henné à cause de la masse et de la longueur de mes cheveux. Après trois ans sans coiffeur ça ne m’a pas trop emmerdé mais je ne ferai pas ça tous les trois mois c’est sûr! La coiffeuse m’a expliqué que par la suite la prestation pourrait être différente puisqu’il n’y aurait qu’à refaire les racines. Elle m’a aussi laissé la possibilité de venir acheter leurs produits et de l’appliquer moi-même puisqu’elle savait que j’étais un peu rodée question coloration naturelle, j’ai trouvé que c’était franchement cool!

C’est donc un bilan très positif que je fais de mon expérience dans ce salon et que je conseille franchement les yeux fermés! Ravie d’avoir fait l’expérience d’un salon végétale qui n’est pas forcément biocoiff’ et de contribuer à la construction de salon respectueux de l’environnement, de notre santé et bien sûr de nos cheveux 😉

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply